Les patrons Lekala, le Low Cost Russe

Lekala.co c’est un peu la caverne d’Alibaba niveau patrons pour moi. Certes les plus anciens modèles sont parfois loufoques et le style laisse parfois perplexe mais il y a aussi de bonnes choses parmi tous ces patrons Lekala. Je ne sais plus trop comment je suis tombée sur le site Lekala mais c’est une vrai mine d’or en terme de choix, surtout en ce qui concerne les robes. Comme c’est ce que je préfère coudre, je passe pas mal de temps à trainer sur ce site.

Le concept des patrons Lekala

Si je ne devais citer qu’un avantage de ce site, ce serait le prix des patrons : 2,99€ (2,69€ si on a un compte, qui est gratuit). Ce sont des PDF qu’il faut imprimer soi-même, il n’y a pas de format pochette proposé. Un autre avantage, et pas des moindres : la taille personnalisable. Lorsque vous achetez un patron, vous pouvez choisir d’appliquer les tailles standard et les modifier ou bien encore renseigner vos mensurations exactes et à ma connaissance, Lekala est le seul site à proposer ce genre de choses.

Mon expérience couture avec Lekala

Le mode « mesures personnalisé » est-il fiable ? Et bien oui et non. J’ai très peu de recul sur les patrons Lekala. J’en ai téléchargé avidement une petite dizaine mais éprouvé vraiment qu’un seul pour le moment (la robe 4324 que j’adore !). Ma première expérience m’avait laissé une bonne impression puisque la robe obtenue était conforme au modèle et excepté quelques ajustements, elle me va parfaitement. J’écris cet article sur Lekala car je suis actuellement sur un second projet : la veste 4296. Cette veste est pour ma sœur. Comme elle sera en cuir j’ai joué la sécurité et malgré les mensurations entrées lors de la commande, j’ai choisi de faire une toile afin de vérifier si la veste tombait bien (et aussi de voir si le modèle lui plaisait sur elle). Donc ce we ce fut l’essayage … et même si ma sœur a bien aimé sa veste, elle n’a pas tellement pu applaudir vu comment elle était étriquée dedans : Les épaules « tombent bien », ça avait l’air de passer mais par contre il faut qu’elle garde les bras le long du corps ! Bref la veste manque cruellement d’aisance. Du coup, ma première idée fut que les mesures fournies n’étaient pas correctes (grosse suspicion sur ma mère ^^) mais après vérification elles l’étaient. Je découds vite fait un côté et une manche histoire de réduire les marges de couture mais ça ne suffit pas. Je pars donc en quête de techniques d’ajout d’aisance et là je tombe sur des pistes intéressantes. lekala4296 - en coursJe découvre les notions importantes d’aisance lorsque l’on fait un patron à ses mesures (exercice auquel je ne me suis jamais prêté). Ca a l’air tout bête mais effectivement : si on fait un vêtement (en tissus non extensible) à ses mesures stricto sensus et bien on peut pas bouger dedans. Il y a donc des valeurs de base à connaître à ajouter à chaque point mesuré qui sont les « valeurs d’aisance » .Un petit topo est très bien fait sur thread & Needles et une explication un peu plus cartésienne sur Coupe couture. Pour en revenir à la veste en question, j’ai mesuré le tour poitrine obtenu en ajoutant les différentes pièces et j’ai trouvé… la valeur entrée dans le formulaire de veste 4296 Lekala (à 2 cm près) ! Bref quand je lis que pour une veste il faut une aisance entre 12,5 cm et 15 cm … Bah pas étonnant que ma sœur ne puisse pas bouger dans son prototype :p. Tout ça pour dire qu’il n’y a plus qu’ à reprendre le patron existant (oui je sauve les arbres, enfin c’est surtout que j’’ai un doute sur le fait qu’une seconde tentative soit la bonne car là au moins les épaules tombent déjà bien). Affaire à suivre donc.

Lekala, source d'inspiration

Je ne peux pas dire que quand je vais me faire un vêtement, j’y gagnerai à coup sûr sur le prix final (et ce n’est même jamais le cas). Sans compter le temps passé (quand on aime on ne compte pas alors je considère que le temps passé à coudre est gratuit ^^), lorsque je me lance dans un projet couture il y a 2 postes importants : le prix du patron et le prix de la matière première. Et de mon côté, j’essaye toujours de grappiller sur le premier. C’est d’ailleurs pour ça que j’aime autant le site Lekala et le prix des patrons dérisoires. Ainsi, par exemple, lorsqu’un patron me plait et que son prix n’est pas négligeable, je commence par regarder si le modèle ne s’approche pas d’un modèle que j’aurais déjà ou alors s’il n’est pas sur Lekala. Par exemple je sais déjà que n’achèterai pas la jolie Bleuet de Deer and Doe, que j’affectionne pourtant beaucoup, car j’ai trouvé sa sœur en patron Lekala. Robe Bleuet Deer and Doe / Robe Lekala

Les patrons Lekala, pour quelle couturière ?

Sans parler du récent problème auquel je me suis frotté, au vu de la pauvreté des explications in english en plus, débutantes : fuyez. Concrètement j’achète des patrons Lekala car : je suis radine/je débute plus tellement/j’ai déjà pleins de livres et autres patrons qui constitue un socle technique sur lequel me reposer. Bref ces 3 arguments font que lorsque que j’achète un patron sur Lekala, je le fais en connaissance de cause.

Le mot de la fin

Ici je partage juste mon histoire avec les patrons Lekala (d’ailleurs si vous passez dans le coin et que vous avez déjà expérimenté une veste ou un manteau de ce site, je prends). Je doute qu’il y ait ce problème systématique d’aisance pour chaque patron (sinon le site aurait déjà fermé). Et malgré cet accroc avec la veste 4296, je recommanderai des patrons Lekala.  

À découvrir également :

7 commentaires Ajoutez le votre

  1. Merci pour cet article très intéressant !

  2. Saria dit :

    J’aime beaucoup Lekala ! Mais je n’avais jamais pensé à ses valeurs d’aisance. J’ai cousu un manteau de ce site, après avoir donné mes mensurations. Il est hyper beau et je me sens bien dedans, mais c’est vrai que je ne peux pas lever les bras très haut ! Je saurais quoi faire pour la prochaine fois ^^

    1. Couture Addicted dit :

      Merci Saria, je me sens moins seule avec mon problème du coup :)

  3. particules dit :

    très intéressant ton expérience… j’ai jamais testé les lekala. Ce qui me fait peur c’est l’absence d’explication, d’étapes à suivre, j’arrive à coudre sans sur des modèles faciles, mais j’angoisse comme une folle ! ^_^ et ça me tétanise. c’est pour ça que je couds rarement des patrons étrangers.
    Moi j’échange pas mal mes patrons avec les copines, comme ça j’en achète moins. Mais c’est vrai que la couture c’est un budget ! en même temps, moi j’ai pas le temps de trainer dans les magasins, donc il faut bien s’habiller ! ^_^
    bon je vais aller faire un tour sur ce site.

    1. Couture Addicted dit :

      C’est vrai qu’on a chacune notre façon d’appréhender la couture. Certaines n’ont besoin d’aucune explication et y vont “au feeling” et d’autres vont aimer être guidées pas à pas. Personnellement j’aime bien être entre les 2, c’est à dire pourvoir comprendre globalement les différentes étapes de construction et après creuser certains points techniques au besoin. C’est pour ça que le livre d’Ivanne Soufflet me convient parfaitement car ses explications suivent exactement ce principe. Pour en revenir à Lekala pour le prix on ne peut pas attendre grand chose niveau explications donc pour ton cas il vaut mieux partir sur un modèle similaire à ce que tu as déjà cousu pour ne pas être embêtée par les points techniques.
      Bon courage en tous cas :)

  4. Anne dit :

    Très intéressant. Moi j’aime bien Lekala parce que je n’ai pas une taille standard et dois toujours agrandir les patrons au niveau de la poitrine et c’est bien de pouvoir avoir un patron directement à ses mesures. J’ai eu une très bonne expérience (sur recommandation de quelqu’un qui l’avait faite) pour la robe 4026 mais il faut faire attention à plusieurs choses lorsqu’on rentre ses mesures. Il ne faut pas se contenter des chiffres sur le premier onglet mais aller voir les deux suivants et les ajuster en fonction de sa morphologie. Par exemple, j’ai une taille haute donc j’ai choisi cette option sur le 3° onglet. et j’ai aussi le dos plus large.
    Après. tous les patrons ne sont pas aussi bien travaillés. J’ai eu un problème avec un patron tout nouveau, qui comportait des erreurs (mais je les en ai informés et ils m’ont offert 3 patrons en cadeau pour compenser) donc à partir de maintenant, je vais me concentrer sur les patrons qui ont été testés par les utilisateurs, avec photos à l’appui.

  5. Marie dit :

    Merci beaucoup pour cet article très intéressant et fiable ! Ce n’est pas facile de trouver des patrons originaux, je vais aller faire un tour sur le site. Je cherche un patron de veste russe pour mon gendre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *